Laboratoire de Mathématiques de Besançon - UMR 6623 CNRS
UFC
CNRS


Accueil > Activités > Archives > Archive des manifestations en 2012/2013

Colloquium : Jean-Patrick Lebacque

Jeudi 29 novembre 2012 à 16h30, Amphi C

par Pauline Klein - publié le , mis à jour le

Le colloquium initialement prévu le 25 octobre est reporté au jeudi 29 novembre.

Attention, changement d’amphi : le colloquium aura lieu en amphi C.


Le jeudi 29 novembre 2012 à 16h30, en Amphi C, l’exposé de colloquium sera donné par Jean-Patrick Lebacque (Marne-la-Vallée), sur le sujet :

Modélisation et étude mathématique des problèmes de trafic routier

Résumé :
Les modèles de trafic répondent à de multiples besoins : planification
des transports, aménagement, gestion du trafic et optimisation de
l’usage des infrastructures. Les modèles macroscopiques qui
constituent l’objet de l’exposé s’avèrent particulièrement utiles en
planification et pour la gestion du trafic. Il s’agit de limiter la
congestion et réduire les externalités du trafic telles les émissions
de polluants, l’usure des infrastructure ou l’incidence des accidents.
Un effort soutenu de modélisation, démarré principalement avec les
travaux de Lighthill, Whitham et Richards (modèle LWR) en 1955-56, a
permis de satisfaire de nombreux besoins spécifiques.
L’exposé traitera principalement des modèles qui traduisent une vision
hydrodynamique de l’écoulement du trafic, et qui s’expriment comme des
systèmes d’équations de conservation sur des graphes. Des problèmes
nombreux et difficiles se posent, tant sur le plan de la physique du
trafic que des mathématiques : comment traiter les intersections, le
trafic multi-voies, comment prendre en compte le caractère
stochastique du trafic, comment utiliser les mesures de trafic
(capteurs fixes, mobiles, GPS, véhicules traceurs...). Une solution
intéressante à ce dernier problème, basée sur une formulation de type
Hamilton-Jacobi des équations du trafic, a été proposée dernièrement.
L’exposé fera un panorama des principaux modèles, des idées physiques
sous-jacentes, des méthodes de résolution et des perspectives de
recherche.

Venez nombreux !

(voir le planning du colloquium)