UFC
CNRS


Accueil > Actualités

Concert "Musique et mathématiques" : Martine Altenburger & Louis Laurain

Jeudi 21 octobre 2021, 20h15, Auditorium du Conservatoire du Grand Besançon

par Dupré Emilie - publié le , mis à jour le

Le prochain concert du programme "Musique et mathématiques" se déroulera jeudi 21 octobre, à 20h15, dans l’Auditorium du Conservatoire du Grand Besançon (1 passage des Arts, avenue Gaulard) et sera consacré à Martine Altenburger & Louis Laurain.

L’improvisation libre est une musique de l’instant, sur le fil, où tout se joue dans le présent, dans une véritable prise de risque qui ouvre sur tous les possibles. Rompus à cette pratique, Martine Altenburger et Louis Laurain explorent les richesses de leur instrument sous toutes les coutures, dans une approche aussi pointue que sensible. Le concert sera composé de deux soli acoustiques suivis d’un duo. Deux univers personnels se rencontrent pour une belle soirée en perspective.

Le solo de Martine Altenburger sera composé en partie d’improvisation libre et en partie de pièces écrites, notamment Pression de Helmut Lachenmann et Sounds Sing Themselves de Jürg Frey.

Le concert est précédé d’une rencontre avec les artistes à 15h30 et coordonné avec le concert Musique expérimentale de Frédéric Acquaviva au FRAC à 18h00.

De formation classique, Martine Altenburger étudie le violoncelle avec Michel Tournus au CNR de Versailles puis termine ses études au CNR de Boulogne-Billancourt auprès de Michel Strauss. Elle suit des cours également avec Arto Noras et Anner Bylsma. À partir de 1988 et parallèlement à son travail d’interprète de musique contemporaine écrite, elle commence la pratique de l’improvisation libre, notamment avec des musiciens comme Michel Doneda et Lê Quan Ninh. Passionnée de pédagogie, elle anime des stages de musique improvisée dans différentes structures culturelles, CFMI, conservatoires de musique, collèges, festivals de musique nouvelle. Elle improvise dans des formations régulières et développe également un travail d’interprète du répertoire classique et contemporain. Le compositeur Jean-Christophe Feldhandler lui a spécialement écrit deux pièces : Nous n’irons plus au bois pour violoncelle et percussion, et Woman pour violoncelle et électroniques. Avec Lê Quan Ninh, elle fonde [l’ensemble]hiatus en 2006 et développe avec l’ensemble une activité intense pour le partage des musiques contemporaines en Limousin, en France et en Europe.

Né en 1984, Louis Laurain commence la trompette en autodidacte puis étudie le jazz et l’improvisation au conservatoire de Lyon (CNR) et de Paris (CNSMDP). Tout en développant sur son instrument un langage personnel et original, il recherche à travers ses différentes collaborations une approche intuitive et spontanée de la musique. Ainsi, il s’intéresse essentiellement aux différentes formes de musique improvisées (jazz, free jazz, musiques expérimentales) en travaillant au sein de plusieurs formations allant du solo au grand ensemble. Il est membre des formations Jukebox, Actuum, Die Hochstapler, Hi/FI LoNoise, ONCEIM, Au Dehors, Umlaut Big Band, The Coquettes, Les Chiens Huilés. Il a joué dans de nombreux festivals et salles de concerts à Paris (Grande Halle de La Villette, Cité de la Musique, Centre Pompidou, Radio France, Villette Sonique, Instants Chavirés, Les Bouffes du Nord, La Ménagerie de verre), Porto (Casa de musica), Stockholm (Fylkingen), Manille (Mabini Art Gallery), Umea (Umea Jazz Festival), Berlin (Jazzdor, Jazz an der Lohmühle), Rome (Rome jazz festival), Amsterdam (OT 301), San Francisco (Luggage Store), Lisbonne (Ze Dos Bois), Londres (The Vortex), Jazz in Marciac, Los Angeles (the Wulf), Reno jazz festival, Mali (festival du désert), Tampere Music Festival, université de Tomsk, the Vooruit (Gent), Lublin (Festival Codes), Bergen (Jazzforum), Umbria jazz (Perugia), Séville (Womex), etc.

Plus d’informations ici.

Contacts : Stefan Neuwirth ; Olivier Toulemonde