Laboratoire de Mathématiques de Besançon - UMR 6623 CNRS
UFC
CNRS


Accueil > Agenda scientifique

Les événements de avril 2021

Séminaire

  • Analyse Numérique et Calcul Scientifique

    • Jeudi 29 avril 11:00-12:00 - Kevin ATSOU - INRIA

      Séminaire d’Analyse Numérique et Calcul Scientifique

      Résumé : Modélisation mathématique des interactions tumeurs-système immunitaire : phase d’équilibre et d’échappement
      Les récents succès de l’immunothérapie pour le traitement du cancer ont mis en évidence l’importance des interactions entre les cellules tumorales et les cellules immunitaires. Cependant, ces interactions reposent sur des mécanismes extrêmement complexes, ce qui rend difficile la conception de traitements efficaces visant à renforcer la réponse immunitaire. dans cet exposé, nous allons commencer par introduire un modèle mathématique destiné à décrire au moyen d’un système d’EDPs les premières étapes des interactions entre les cellules immunitaires effectrices et les cellules tumorales. Par suite, nous allons étudier des méthodes numériques pour prédire les paramètres des états d’équilibre sans exécuter des simulations du problème d’évolution. Puis après avoir calibré le modèle avec des données expérimentales nous utiliserons des méthodes d’analyse de sensibilité globale pour étudier le rôle des paramètres du modèle et identifier leur impact sur la masse tumorale à l’équilibre. Enfin, nous étudierons les effets de monothérapies et de combinaison de stratégies d’immunothérapie sur le contrôle de la croissance tumorale.
      (English version)
      Mathematical modeling of the tumor-immune system interactions : equilibrium and escape
      Recent successes in immunotherapy for the treatment of cancer have demonstrated the importance of interactions between tumor cells and immune cells. However, these interactions are based on extremely complex mechanisms, making it difficult to design effective treatments to enhance the immune response. in this talk, we will begin by introducing a mathematical model intended to describe, using an EDP system, the first steps in the interactions between immune effector cells and tumor cells. Therefore, we will study numerical methods to predict the parameters of equilibrium states without running simulations of the evolution problem. Then after calibrating the model with experimental data, we will use global sensitivity analysis methods to study the role of model parameters and identify their impact on the tumor mass at equilibrium. Finally, we will study the effects of monotherapies and the combination of immunotherapy strategies on the control of tumor growth.

      Article

  • Équations aux Dérivées Partielles

    • Jeudi 1er avril 14:00-15:30 - Diomba Sambou - Université de Toulouse

      Séminaires Equations aux Dérivées Partielles

      Résumé : Étude des résonances et du spectre ponctuel d’opérateurs de Schrödinger discrets (non) autoadjoints et extension au cas des graphes

      Lieu : En ligne (lien communiqué par email)

      Article

    • Jeudi 8 avril 14:00-15:30 - Jack Borthwick - Université de Bretagne Occidentale

      Séminaires Equations aux Dérivées Partielles

      Résumé : Scattering dans un trou noir de de-Sitter Kerr extrême

      Lieu : En ligne (lien à venir)

      Article

  • Probabilités et statistique

    • Lundi 26 avril 11:00-12:00 - Benedetta Cavalli - Université de Zurich

      Séminaire PS : A probabilistic view on the long-time behaviour of growth-fragmentation equations with bounded fragmentation rates

      Résumé : The growth-fragmentation equation models systems of particles that grow and reproduce as time passes. An important question concerns the asymptotic behaviour of its solutions. This question has traditionally been addressed using analytic techniques such as entropy methods or splitting of operators.
      Bertoin and Watson (2018) developed a probabilistic approach relying on the Feynman-Kac formula, that enabled them to answer to this question in the case in which the growth rate is sublinear and the mass is conserved at fragmentation events. This assumption on the growth ensures that microscopic particles remain microscopic.
      In this talk, we present a recent work of the speaker, in which we go further in the analysis, assuming bounded fragmentations and allowing arbitrarily small particles to reach macroscopic mass in finite time. Moreover, we drop the hypothesis of conservation of mass when a fragmentation occurs. With the Feynman-Kac approach, we establish necessary and sufficient conditions on the coefficients of the equation that ensure the so-called Malthusian behaviour with exponential speed of convergence to the asymptotic profile. Furthermore, we provide an explicit expression of the latter.

      Article

  • Analyse Fonctionnelle

    • Mardi 27 avril 13:45-15:00 - Loris Arnold

      Séminaire d’Analyse Fonctionnelle

      Article

Colloque / Journée

  • IREM

    • Du 8 au 9 avril -

      Stage IREM "Mathématiques, Sciences Physiques et Philosophie"

      Lieu : En visioconférence

      Article

Réunion

  • LMB

    • Vendredi 30 avril 12:30-14:00 -

      Conseil de Laboratoire

      Lieu : En visioconférence

      Article

Ajouter un événement