Laboratoire de Mathématiques de Besançon - UMR 6623 CNRS
UFC
CNRS


Accueil > Agenda scientifique

Les événements de avril 2017

Séminaire

  • Équations aux Dérivées Partielles

    • Jeudi 6 avril 15:00-16:30 - David Seifert - Université d'Oxford

      Séminaires Equations aux Dérivées Partielles

      Résumé : Quantified asymptotic behaviour of operator semigroups

      Lieu : 316B

      Article

  • Probabilités et statistique

    • Lundi 10 avril 11:00-12:00 - Min Wang - Laboratoire Paul Painlevé, université Lille 1

      Séminaire PS : Sur les lois stables généralisées et les lois stables libres

      Résumé : Les lois stables généralisées ont été introduites par Schneider (1987) comme solution d’une certaine équation intégro-différentielle et ont ensuite été étudiées par Pakes (2014). Je présenterai divers résultats sur ces lois liés à la divisibilité infinie et répondant aux questions ouvertes laissées par Pakes. Les lois stables libres ont été étudiées par Bercovici, Pata et Biane (2000) dans le contexte des matrices aléatoires. Nous présentons une analyse fine de ces lois, en insistant sur le cas de la demi-droite et les propriétés d’infinie-divisibilité classique via les convolutions Gamma généralisées.

      Lieu : Salle 316 - LMB

      Article

    • Jeudi 13 avril 11:00-12:00 - Juhyun Park - Department of Mathematics and Statistics, Lancaster University, U.K.

      Séminaire PS : Estimation of functional sparsity in nonparametric varying coefficient models.

      Résumé : Varying coefficient models are simple (concurrent) functional linear regression models for functional responses with many scalar or functional covariates. We study nonparametric estimation of coefficient functions for varying coefficient models in analysing longitudinal/functional data under a certain type of sparsity consideration. The problem of sparse estimation is well understood in the parametric setting as variable selection. Sparsity is the recurrent theme that could also encapsulate interpretability in the face of high dimensional regression. For nonparametric models, interpretability not only concerns the number of covariates involved but also the functional form of the estimates, and so the sparsity consideration is much more complex. To distinguish the types of sparsity in nonparametric models, we call the former global sparsity and the latter local sparsity, which constitute functional sparsity. Most existing methods focus on directly extending the framework of parametric sparsity for linear models to nonparametric function estimation to address one or the other, but not both. We develop a penalized estimation procedure that simultaneously addresses both types of sparsity in a unified framework. We establish asymptotic properties of estimation consistency and sparsistency of the proposed method. Our method is illustrated in simulation study and real data analysis, and is shown to outperform the existing methods in identifying both local sparsity and global sparsity.
      This is a joint work with Catherine Tu and Haonan Wang from Colorado State University.

      Lieu : Salle 316 - LMB

      Article

  • Doctorant

    • Mercredi 5 avril 13:30-14:30 - Mathieu Fevre - Université de Kyoto, Japon / UFR ST Besançon

      Séminaires doctorant

      Résumé : Supposons que l’on ait un grand nombre de matrices aléatoires X1,...,Xn ayant une moyenne et variance en O(1). Que peut-on dire de leur somme X1+...+Xn ? Si les Xi varient dans un intervalle de taille O(1), leur somme varie bien sûr dans un intervalle de taille O(n). Cependant, un remarquable phénomène connu sous le nom de concentration de mesure, affirme que, sous certaines hypothèses d’indépendance entre les Xi, cette somme se concentre dans une intervalle d’une taille beaucoup plus petite, typiquement de taille O(n^1/2). Ce phénomène ne s’applique pas qu’à des expressions linéaires mais s’applique aussi à des expressions non linéaires du type F(X1,...,Xn) pour des fonctions F suffisamment régulières. Dans cet exposé, on quantifiera ce phénomène à l’aide d’inégalités de grandes déviations et l’on verra le lien avec la loi semi-circulaire de Wigner.

      Lieu : Salle 324-2B - LMB

      Article

  • Algèbre et Théorie des Nombres

    • Mercredi 5 avril 14:00-15:00 - Guoniu Han - Université de Strasbourg

      Irrationality exponents and Hankel determinants

      Lieu : 316B-bis

      Article

    • Mercredi 5 avril 15:00-16:00 - Huan Xiong - Université de Strasbourg

      Some new formulas for integer partitions

      Lieu : 316B-bis

      Article

    • Jeudi 6 avril 14:30-16:00 - Bouchaïb Sodaïgui - Université de Valenciennes

      Structure de module galoisien d’anneaux d’entiers et codes cycliques

      Résumé : Soient $k$ un corps de nombres, $\Gamma$ un groupe fini et $\Cl(O_k[\Gamma])$ le groupe des classes des $O_k[\Gamma]$-modules localement libres. On note \R(O_k[\Gamma])$ le sous-ensemble de $\Cl(O_k[\Gamma])$ form\’e par les classes d’anneaux d’entiers $O_N$ d’extensions galoisiennes mod\’er\’ees $N/k$, avec $\Gal(N/k) \cong \Gamma$ ; $\R(O_k[\Gamma])$ est appel\’e l’ensemble des classes galoisiennes réalisables. Nous d\’eterminons $\R(O_k[\Gamma])$, et montrons que c’est un sous-groupe de $\Cl(O_k[\Gamma])$, au moyen d’une description utilisant un id\’eal de Stickelberger et des propri\’et\’es de certains codes cycliques, lorsque $k$ contient une racine de l’unit\’e d’ordre premier $p$ et $\Gamma=V \rtimes C$, o\`u
      $V$ est un groupe \’el\’ementaire ab\’elien d’ordre $p^r$ et $C$ est un groupe cyclique d’ordre $m>1$ agissant fid\`element sur $V$ et rendant $V$ un $\F_p[C]$-module irr\’eductible. Ceci g\’en\’eralise et raffine des r\’esultats de Byott, Greither et Soda\"\igui [\em J. reine angew. Math. \bf 601 (2006) 1—27] pour $p=2$, respectivement de Bruche et Soda\"\igui [\em J. Number Theory \bf 128 (2008), 954—978] pour $p>2$, lesquels couvrent seulement le cas $m=p^r-1$ et d\’eterminent seulement l’image $\R(\M)$ de $\R(O_k[\Gamma])$ sous l’extension des scalaires de $O_k[\Gamma]$ \`a un ordre maximal $\M \supset O_k[\Gamma]$ dans $k[\Gamma]$. Le r\’esultat principal ici g\’en\’eralise donc la description de $\R(O_k[A_4])$ pour le groupe altern\’e $A_4$ de degr\’e 4 (le cas $p=r=2$) donn\’ee par Byott et Soda\"\igui dans [Compositio Math. \bf 141 (2005), 573—582].

      Lieu : 324-2B

      Article

    • Jeudi 13 avril 14:00-16:00 - Ramla Abellatif - Université de Picardie Jules Vernes

      Extensions entre modules simples de Iwahori-Hecke pour SL(2,F) en caractéristique naturelle

      Résumé : Soit p un entier premier et soit F un corps local non archimédien de caractéristique résiduelle p et de corps résiduel fini. En caractéristique p, les modules de Iwahori-Hecke d’un groupe réductif p-adique apparaissent naturellement dans l’étude des représentations lisses de ce groupe comme espaces de vecteurs invariants sous l’action de pro-p-sous-groupes d’Iwahori, et leur compréhension peut apporter des informations utiles sur les représentations sus-mentionnées, qui sont encore bien mal comprises.
      Les travaux présentés dans cet exposé s’intéressent plus spécifiquement au cas du groupe spécial linéaire de rang 1. Dans une première partie, nous expliquerons plus précisément les motivations qui les sous-tendent, et rappellerons quelques résultats de classification des modules simples de Iwahori-Hecke de SL2 (F). Dans une seconde partie, nous présenterons quelques résultats concernant la compréhension de leurs espaces d’extensions et leurs liens avec la théorie des représentations modulo p de SL2 (F).

      Lieu : 324-2B

      Article

  • Analyse Fonctionnelle

    • Mardi 4 avril 13:45-15:00 - Kangwei Li - Basque Center for Applied Mathematics

      Sawyer’s conjecture : history and beyond

      Résumé : In this talk, I will introduce the Sawyer’s conjecture, which was proposed by Sawyer in 1980s. Then in 2005, Cruz-Uribe, Martell and Pérez finally solved this conjecture, they also proposed a new conjecture, which can be viewed as the most singular case of several extensions of Sawyer’s conjecture. I will give a positive answer to the new conjecture. Several quantitative estimates are also obtained. This work is jointly with Sheldy Ombrosi and Carlos Pérez.

      Article

    • Mardi 11 avril 13:45-15:00 - Marat Aukhadiev - University of Münster

      C*-algebras of left cancellative semigroups. Inverse semigroup approach

      Article

Réunion

  • LMB

    • Jeudi 6 avril 16:30-18:00 -

      Conseil de Laboratoire

      Lieu : Salle 316B

      Article

Ajouter un événement