Laboratoire de Mathématiques de Besançon - UMR 6623 CNRS
UFC
CNRS


Accueil > Activités > Archives > Archives des manifestations en 2020/2021

Stage IREM "Histoire des mathématiques"

Mercredi 10, Jeudi 11 et Vendredi 12 mars 2021, 9h-16h30, LmB, salles 316B et 316Bbis (UFR ST) et en visioconférence

par Dupré Emilie - publié le , mis à jour le

Les journées IREM Histoire des Mathématiques se dérouleront les mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 mars 2021, de 9h à 16h30 à l’UFR Sciences et techniques, salles 316B et 316Bbis et en distanciel via la plateforme Teams.

Contact : Hombeline Languereau
 

PROGRAMME

 

  • Mercredi 10 mars (9h - 12h) v (Archives Henri Poincaré (UMR 7117), Université de Cergy), Les familles de droites

Résumé : Congruence et complexes de droites, géométrie réglée : ces notions de géométrie sont très connotées XIXe siècle et ont disparu, en tout cas de l’enseignement traditionnel. Nous explorerons leur origine, en commençant par la simple notion d’enveloppe au XVIIIe siècle et en nous appuyant sur des textes de Monge, Malus, Plücker, Koenigs, Klein....et sur de nombreux exemples et exercices.

 

  • Mercredi 10 mars (13h30 - 16h30) Uwe Franz (LMB, Université de Franche-Comté), Vie et œuvre de Niels Henrik Abel

Résumé : Dans cet exposé, nous présenterons des éléments biographiques d’Abel (1802-1829), puis nous étudierons quelques des travaux de ce mathématicien dont le nom est attaché à la non-résolubilité de l’équation de degré cinq.

 

  • Jeudi 11 mars (9h - 12h) Frédéric Métin (IREM, Université de Bourgogne), Deux thématiques : Histoire des chiffres et Géométrie

 

  • Jeudi 11 mars (13h30 - 16h30) Michel Henry (IREM, Université de Franche-Comté), Notions de probabilité chez Diderot et d’Alembert, la controverse de l’inoculation

Résumé : Les conceptions du hasard et ses mesures ont parcouru le Siècle des Lumières avec de Moivre, Buffon, et surtout d’Alembert et Diderot. Je présenterai leurs controverses avec Daniel Bernoulli sur l’inoculation de la petite vérole. Entre fatalisme et déterminisme, l’apport de Diderot, notamment dans Jacques le Fataliste1, a été l’objet de nombreux travaux. Contrairement à d’Alembert qui ne croyait pas à l’élaboration d’une théorie des probabilités à partir d’observations et d’expérimentations, Diderot, puis Condorcet ont parfaitement maîtrisé la définition et les calculs de probabilités accessibles à leur époque, préparant le terrain de la magistrale Théorie analytique de Pierre-Simon Laplace.

(1) Diderot, Denis, Jacques le fataliste et son maître (1772-1783), Paris, Gallimard, Folio classique, 1973, réed. 2018.
 

  • Vendredi 12 mars (9h-12h) Olivier Fouquet (LMB, université de Franche-Comté), Nombres p-adiques

Résumé : Genèse, rôle majeur dans les mathématiques actuelles.

 

  • Vendredi 12 mars (13h30 - 16h30) Thierry Daudé (LMB, Université de Franche-Comté), Equations différentielles

Résumé : Les équations différentielles qui avaient disparu de l’enseignement secondaire en mathématiques font leur retour dans les programmes mis en œuvre en classe de terminale. C’est l’occasion de revenir sur leur genèse, leur histoire et les questions qu’elles posent encore à l’heure actuelle.

 


Agenda

iCal