Laboratoire de Mathématiques de Besançon - UMR 6623 CNRS
UFC
CNRS


Accueil > Équipes > Analyse Fonctionnelle > Archives du séminaire

Séminaire d’Analyse fonctionnelle 2012-2013

par NEUWIRTH Stefan, PROCHAZKA Antonin - publié le , mis à jour le

Le séminaire a lieu le mardi à 13h45, en salle 316Bbis du bâtiment de
Métrologie (plan d’accès).

Vous trouverez ci-dessous le planning du séminaire d’Analyse
Fonctionnelle pour l’année universitaire en cours.
L’historique des séminaires des années précédentes se trouve
ici.

Pour contacter le responsable (Stefan Neuwirth) :
stefan.neuwirth@univ-fcomte.fr. Pour s’abonner au séminaire : ACM.

Exposés du mois

<ACM.201307011430>

  • lundi 1ᵉʳ juillet à 14h30 : <ACM.nom> Tarek Hamdi, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> Spectral distribution of the free Jacobi process associated with a single projection</ACM.titre>

 

  • Mardi 2 juillet : Relâche.

Séminaires croisés LMB

<ACM.201307041400>

  • Jeudi 4 juillet à 14h00 : <ACM.nom> Anne de Roton, Université de Lorraine</ACM.nom> .

<ACM.titre> Petit survol sur les ensembles sans solution à une équation linéaire</ACM.titre>

Quand peut-on dire qu’un sous-ensemble d’entiers (cadre discret) ou qu’un sous-ensemble de l’intervalle [0,1] (cadre continu) ne contient pas de solution à une équation linéaire donnée du type ax+by=cza, b, c sont des entiers positifs ? Quels exemples de “gros” ensemble sans solution peut-on donner ? Pour répondre à ces questions, de nombreux outils d’analyse, fonctionnelle et harmonique (théorème de Baire, théorèmes de restriction, transformées de Fourier…), de théorie des nombres (méthode du cercle, crible…) et de combinatoire (algorithme glouton) ont été utilisés. Nous verrons comment ces méthodes sont mises en œuvre dans ce contexte. Nous soulignerons en particulier les différences et les similitudes entre le traitement du problème dans un cadre discret et dans un cadre continu.

Exposé organisé conjointement avec le séminaire d’Algèbre et Théorie des Nombres.

<ACM.201307120830>

  • Vendredi 12 juillet à 08h30 : <ACM.nom> Frank Hansen, Université de Copenhague (Danemark)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Trace functions with applications in quantum physics</ACM.titre>

Juin

<ACM.201306041345>

  • Mardi 4 juin : <ACM.nom> Takahiro Hasebe, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> Cumulants associated to noncommutative independences</ACM.titre>

 

  • Mardi 11 juin : Relâche, Atelier à l’ICMAT de Madrid (Espagne).

Operator Spaces, Harmonic Analysis and Quantum Probability

<ACM.201306201400>

  • Jeudi 20 juin à 14h00 : <ACM.nom> Frédéric Holweck, Université de technologie de Belfort-Montbéliard</ACM.nom> .

<ACM.titre> Géométrie des états tripartites et théorie de l’information quantique</ACM.titre>

L’intrication est un phénomène central en théorie de l’information quantique qui assure que deux particules intriquées restent liées et forment un seul système quelle que soit la distance les séparant. En 2000, les physiciens Dür, Vidal et Cirac ont publié un article fameux prouvant que les triplets de particules à deux états peuvent être intriquées selon deux modalités non équivalentes. Dans cet exposé je montrerai pourquoi ce résultat était déjà connu des géomètres du XIXᵉ siècle et surtout comment la géométrie algébrique peut être utilisée pour décrire les états des systèmes quantiques purs.

Exposé organisé conjointement avec le séminaire d’Algèbre et Théorie des Nombres.

 

  • Mardi 25 juin : Relâche.

Journées inaugurales des trimestres du LMB

<ACM.201306271445>

  • Jeudi 27 juin à 14h45 : <ACM.nom> Estibalitz Durand Cartagena, UNED, Madrid (Espagne)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Recent advances in differentiability in metric measure spaces</ACM.titre>

Mai

<ACM.201305071345>

  • Mardi 7 mai : <ACM.nom> Yusuke Isono, Université de Tokyo (Japon)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Introduction to rigidity theory of von Neumann algebras</ACM.titre>

<ACM.201305141345>

  • Mardi 14 mai : <ACM.nom> Hermann Pfitzner, Université d’Orléans</ACM.nom> .

<ACM.titre> Convergence en mesure dans les espaces qui sont L-facteur dans leur bidual</ACM.titre>

<ACM.201305211345>

  • Mardi 21 mai : <ACM.nom> Florent Baudier, Université Texas A&M (États-Unis)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Utilisation des métriques “différence symétrique” en géométrie non linéaire des espaces de Banach</ACM.titre>

Étant donné un ensemble, on peut munir l’ensemble de ses sous-ensembles finis de la distance “différence symétrique”, i.e., la distance entre deux sous-ensembles finis est le nombre d’éléments de leur différence symétrique. Cet espace métrique et ces variations s’avèrent être étroitement liés à des propriétés géométriques importantes des espaces de Banach. Étant donné un espace métrique compact K, on va établir un lien entre l’indice de Cantor-Bendixson de K et la C(K)-distorsion des sous-ensembles des entiers contenant au plus k éléments, où C(K) est l’espace de Banach classique des fonctions continues sur le compact K. Ce travail est inspiré de la preuve d’Aharoni concernant le non plongement bilipschitzien de l1 dans c0 avec distorsion strictement plus petite que 2. Si le temps le permet, nous discuterons une autre utilisation en théorie de la compression des espaces de suites classiques de Lebesgue.

<ACM.201305281345>

  • Mardi 28 mai : <ACM.nom> Florence Lancien, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> Calcul fonctionnel pour les opérateurs de Ritt</ACM.titre>

Avril

<ACM.201304021100>

  • Mardi 2 avril à 11h00 : <ACM.nom> Tim de Laat, Université de Copenhague (Danemark)</ACM.nom> .

<ACM.titre> The Approximation Property of Haagerup and Kraus for simple Lie groups</ACM.titre>

In 2010, Lafforgue and de la Salle proved that for n≥3, the group SL(n, R) does not have the Approximation Property of Haagerup and Kraus (AP). In a joint work with Uffe Haagerup, we proved that also Sp(2, R) does not satisfy the AP, which, together with the result of Lafforgue and de la Salle, gave rise to the fact that connected simple Lie groups with finite centre and real rank greater than or equal to 2 do not have the AP. Recently, by proving that also the universal covering group of Sp(2, R) does not have the AP, we were able to remove the finite center condition in the aforementioned statement. In this talk, I will discuss this work, and explain how this gives an answer to the question which connected simple Lie groups have the AP.

<ACM.201304021330>

  • Mardi 2 avril à 13h30 : <ACM.nom> Kenny De Commer, Université de Cergy-Pontoise</ACM.nom> .

<ACM.titre> Reciprocal random walks, Temperley-Lieb categories and ergodic actions of quantum SU(2)</ACM.titre>

<ACM.201304031445>

  • Mercredi 3 avril à 14h45 : <ACM.nom> Franz Lehner, Université technique de Graz (Autriche)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Quelques problèmes de caractérisation en probabilités libres</ACM.titre>

<ACM.201304091345>

  • Mardi 9 avril : <ACM.nom> Anna Wysoczańska-Kula, Université de Wrocław (Pologne)</ACM.nom> .

<ACM.titre> On the Woronowicz construction of compact quantum groups</ACM.titre>

<ACM.201304301345>

  • Mardi 30 avril : <ACM.nom> Soyoung Moon, Université de Bourgogne</ACM.nom> .

<ACM.titre> Actions hautement transitives de groupes agissant sur des arbres</ACM.titre>

Une action de groupe dénombrable sur un ensemble infini dénombrable est hautement transitive si elle est n-transitive pour tout n≥1. Dans cet exposé, je parlerai des conditions sur les produits amalgamés et les extensions HNN pour admettre une action hautement transitive et fidèle. En généralisant ce résultat, on montre qu’un groupe dénombrable agissant sur un arbre non trivial tel que les stabilisateurs des arêtes sont finis et les stabilisateurs des sommets sont des groupes icc admet une telle action. Ce résultat est obtenu en collaboration avec P. Fima et Y. Stalder.

Mars

<ACM.201303051345>

  • Mardi 5 mars : <ACM.nom> Benben Liao, Université Paris 7</ACM.nom> .

<ACM.titre> Strong Banach property (T) for simple algebraic groups of higher rank</ACM.titre>

<ACM.201303121345>

  • Mardi 12 mars : <ACM.nom> Gilles Godefroy, Université Paris 6</ACM.nom> .

<ACM.titre> Quelques remarques sur l’espace des opérateurs compacts entre espaces de Banach réflexifs</ACM.titre>

<ACM.201303191345>

  • Mardi 19 mars : <ACM.nom> Tetiana Stulova, Université nationale de Kharkiv (Ukraine)</ACM.nom> .

<ACM.titre> On entire solutions of explicit and implicit linear differential equations in Banach spaces</ACM.titre>

 

  • Mardi 26 mars : Relâche, Journées thématiques à l’Université de Cergy-Pontoise.

Approximation properties for quantum groups & Harmonic analysis on quantum groups

<ACM.201303281330>

  • Jeudi 28 mars à 13h30 : <ACM.nom> Michael Paul Brannan, Université de l’Illinois à Urbana-Champaign (États-Unis)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Quantum automorphism groups of finite dimensional tracial C*-algebras</ACM.titre>

Février

  • Mardi 5 février : Relâche.

Groupe de travail de Géométrie non-linéaire des espaces de Banach

<ACM.201302121345>

  • Mardi 12 février : <ACM.nom> Luis F. Sánchez González, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> On smooth extension of mappings on Banach spaces</ACM.titre>

 

  • Jeudi 14 février à 14h00 : Martine Queffélec, Université Lille 1.

Approximation diophantienne et développements de nombres réels

<ACM.201302191345>

  • Mardi 19 février : <ACM.nom> Michael Skeide, Université du Molise (Italie)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Spatial Quantum Dynamics</ACM.titre>

Finding dilations of Markov semigroups to cocycle perturbations of noises is a fundamental problem of quantum probability and quantum dynamics. A noise is hereby a reversible quantum dynamics with a filtration that is independent in some notion of quantum independence. The noise is a dilation of the trivial Markov semigroup ; the scope is turning it into a dilation of a nontrivial Markov semigroup by perturbation with a unitary cocycle.

In 2009, we proved that a Markov semigroup admits a dilation to a cocycle perturbation of a noise if (and, obviously, only if) it is spatial. A Markov semigroup is spatial if it “dominates” an “elementary” CP-semigroup. Spatiality of a Markov semigroup is reflected by its GNS product system and, in fact, in the construction of the dilation the GNS-system and the classification of E0-semigroups by their product systems up to “stable” cocycle conjugacy plays a crucial role.

Spatiality is a concept that occurs on all levels of quantum dynamics : On the level of Markov (or, more generally, CP-) semigroups ; on the level of E0-semigroups (that is, unital endomorphism semigroups) no matter if dilating or not dilating a Markov semigroup ; and on the level of product systems. Product systems arise (in different ways) from Markov and E0-semigroups ; they help to classify dynamics and to construct dilations. In this talk we wish to discuss spatiality on all these levels in general, and how the three levels are interwoven. As an application, we wish to arrive at our result about equivalence of spatiality of a Markov semigroup and existence of a dilation via cocycle perturbation of a noise.

Janvier

<ACM.201301151345>

  • Mardi 15 janvier : <ACM.nom> Evgueni Abakoumov, Université de Marne-la-Vallée</ACM.nom> .

<ACM.titre> Sur les sommes de modules de fonctions holomorphes</ACM.titre>

<ACM.201301221345>

  • Mardi 22 janvier : <ACM.nom> François Lemeux, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> Règles de fusion et propriété de Haagerup sur des groupes quantiques compacts</ACM.titre>

<ACM.201301291345>

  • Mardi 29 janvier : <ACM.nom> Baptiste Olivier, Université Rennes 1</ACM.nom> .

<ACM.titre> Variante de la propriété (T) relative à des espaces Lp non-commutatifs</ACM.titre>

Décembre

<ACM.201212041345>

  • Mardi 4 décembre : <ACM.nom> Hiroshi Ando, IHÉS et Université de Kyōto (Japon)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Non-tracial ultraproducts of von Neumann algebras</ACM.titre>

Unlike the case of tracial ultraproducts, there are three different notions of ultraproducts of von Neumann algebras. The first one is given by Golodets using the GNS representation of the ultrapower state on l(N,M), the C*-algebra of bounded sequences of M. The second one is given by Ocneanu using the mutiplier algebra of the C*-algebra of bounded sequences tending strongly* to 0 along a ultrafilter. The third one is given by Groh-Raynaud, which is the von Neumann algebra whose predual is isometrically isomorphic to the Banach space ultraproduct of the predual of M. They all look quite different and nothing has been known about their relationships. In this talk we will show that Golodets’ construction is essentially the same as Ocneanu’s, and they can be realized as corners of Groh-Raynaud’s ultraproduct. Using this connection, we will show several interesting phenomena which do not appear in the tracial ultraproducts.

<ACM.201212111345>

  • Mardi 11 décembre : <ACM.nom> Pedro Kaufmann, Université de São Paulo (Brésil)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Free spaces of unions of metric spaces and related problems</ACM.titre>

  • Mardi 18 décembre : Relâche, Atelier à l’ICMAT de Madrid (Espagne).

New Trends in Harmonic Analysis

Novembre

<ACM.201211061345>

  • Mardi 6 novembre : <ACM.nom> Stephen Avsec, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> CCAP and Strong Solidity of the q-Gaussian systems</ACM.titre>

<ACM.201211131345>

  • Mardi 13 novembre : <ACM.nom> Isabelle Chalendar, Université Lyon 1</ACM.nom> .

<ACM.titre> Autour du principe de Phragmén-Lindelöf</ACM.titre>

<ACM.201211201345>

  • Mardi 20 novembre : <ACM.nom> Quanhua Xu, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> Inégalités variationnelles à poids pour des opérateurs de différentiation et intégrales singulières</ACM.titre>

<ACM.201211270930>

  • Mardi 27 novembre : Journée Sarrebruck-Besançon.

09h30 : <ACM.nom> Carlos Vargas Obieta, Université de la Sarre (Allemagne)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Applications of operator-valued free probability to random matrices</ACM.titre>

<ACM.201211271230>
12h30 : <ACM.nom> Moritz Weber, Université de la Sarre (Allemagne)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Easy quantum groups — a combinatorial class of quantum groups</ACM.titre>

<ACM.201211271345>
13h45 : <ACM.nom> Martijn Caspers, Université de Franche-Comté</ACM.nom> .

<ACM.titre> Quantum groups, Lp-spaces and Fourier theory</ACM.titre>

In this talk we address several questions related to quantum groups and non-commutative Lp-spaces. We introduce Fourier transforms on non-commutative Lp-spaces associated with a quantum group. We show that it is imperative to use the techniques of Lp-spaces constructed on type III von Neumann algebras, even if we are dealing with the semi-finite case. We find a spherical analogue of the Fourier transform and are able to describe it explicitly in the case of « extended-SU_q(1,1) ». This involves the so-called quantum Duflo-Moore operators.

Octobre

<ACM.201210021345>

  • Mardi 2 octobre : <ACM.nom> Gilles Pisier, Universités Paris 6 et Texas A&M (États-Unis)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Matrices aléatoires et géometrie des espaces d’opérateurs</ACM.titre>

  • Mardi 9 octobre : <ACM.nom> Relâche, Atelier à l’Institut Camille Jordan de Lyon.

Operator spaces and quantum information theory

<ACM.201210161345>

  • Mardi 16 octobre : <ACM.nom> Chao Zhang, Universités de Wuhan (Chine) et autonome de Madrid (Espagne)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Harnack’s inequality for fractional Laplacians associated to classical orthogonal expansions</ACM.titre>

<ACM.201210231345>

  • Mardi 23 octobre : <ACM.nom> Amaury Freslon, Université Paris 7</ACM.nom> .

<ACM.titre> Multiplicateurs et propriétés d’approximation pour les groupes quantiques libres</ACM.titre>

<ACM.201210301345>

  • Mardi 30 octobre : <ACM.nom> Hun Hee Lee, Université nationale de Chungbuk (Corée)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Weighted Fourier algebras of locally compact groups</ACM.titre>

In this talk we will introduce weighted versions of Fourier algebras of a locally compact group. We will examine two topics related to weighted Fourier algebras, namely their spectral analysis related to the complexification of Lie groups, and the possibility of being isomorphic to operator algebras. Time permitting we might consider the extension to quantum cases.

Septembre

<ACM.201209111345>

  • Mardi 11 septembre : <ACM.nom> Fumio Hiai, Université du Tōhoku (Japon)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Contraction coefficients of quantum stochastic maps</ACM.titre>

<ACM.201209111445>

  • Mardi 11 septembre à 14h45 : <ACM.nom> Lina Oliveira, Instituto Superior Técnico (Lisbonne, Portugal)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Jordan and Lie ideals in operator algebras</ACM.titre>

<ACM.201209181345>

  • Mardi 18 septembre : <ACM.nom> Valentin Ferenczi, Université de São Paulo (Brésil)</ACM.nom> .

<ACM.titre> Ufologie dans les espaces de Banach</ACM.titre>