Laboratoire de Mathématiques de Besançon - UMR 6623 CNRS
UFC
CNRS


Accueil > Activités > Projets > Projets région et projets interdisciplinaires > Projets InFIniTi du CNRS

Projets "InFIniTi" du CNRS

par Emilie Dupré - publié le , mis à jour le

2018

  • Projet Exploratoire 2ème année "MicroCED" : Modèles et simulations multi-échelles de l’infusion médicamenteuse par méthode CED à l’aide de micro-aiguilles multi-perforées
    Partenaire :
    Contact LmB : Alexei Lozinski
  • Projet Structurant 2ème année "MEFASIM" : Estimation de la qualité des calculs et méthodes éléments finis adaptatives pour la simulation chirurgicale
    Partenaires :
    Contact LmB : Franz Chouly

 

2017

  • Projet Exploratoire 1ère année "MicroCED"
    Partenaire : MINT - Laboratoire "Micro et Nanomédecines Biomimétiques" de l’Université d’Angers
    Contacts LmB : Alexei Lozinski, Julien Yves Rolland

Résumé : Ce projet s’intéresse à la modélisation mathématique de la délivrance de principes actifs thérapeutiques dans des tissus biologiques par la méthode CED (convection-enhanced delivery). Les enjeux mathématiques sont 1) besoin d’une meilleur compréhension des modèles et leurs discrétisations ; 2) la géométrie complexe et multi-échelle du domaine de calcul. Du côté des applications médicales, l’objectif principal à long terme est de fournir des outils de simulation permettant l’optimisation d’une stratégie thérapeutique pour traiter les tumeurs cérébrales de type Glioblastome grade IV (le plus agressif) en mettant en œuvre des technologies développées à MINT.

  • Projet Structurant 1ère année "MEFASIM" : Estimation de la qualité des calculs et méthodes éléments finis adaptatives pour la simulation chirurgicale
    Partenaires : Projet pluridisciplinaire impliquant 28 membres, dont 12 en analyse numérique, 4 en mécanique numérique, 8 en biomécanique et 4 en informatique, répartis en France et à l’étranger (Chili, Luxembourg, Royaume-Uni, Suisse). Un soutien industriel : Texisense (Grenoble).
    Contact LmB : Franz Chouly
    • Présentation du projet à l’occasion de la "Journée de restitution Infiniti 2017", le vendredi 3 novembre 2017 à l’Institut Henri Poincaré : voir le power-point ici.

Résumé : Il s’agit de contrôler la qualité des calculs pour les méthodes numériques qui interviennent en simulation chirurgicale. Des structures complexes géométriquement (organes) doivent être maillées avant de servir à effectuer des simulations numériques, et nous voulons alors combiner des critères géométriques de qualité du maillage avec des estimateurs d’erreur a posteriori. Ces derniers permettent de connaître la qualité et la précision des calculs pour des quantités pertinentes en biomécanique et en simulation chirurgicale (par exemple l’intensité des contraintes autour d’une cicatrice).